Retour aux sources!

Ces derniers jours je n’ai pas passé beaucoup de temps sur ma « toile ». Faute de temps…

Du coup je profite de ce moment de libre pour vous faire un petit résumé des jours précédents.

J’ai pu faire mes premières foulées dans le Bugey mardi de la semaine dernière. Plus précisément dans le Tentanet. J’ai rejoint Lhuis en voiture, de l’autre côté du Rhône, du côté de l’Ain, et gare ma voiture non loin de la poterie. Le temps est très agréable après avoir eu pas mal de neige dans la région.

Je prends donc la direction du sentier balisé en jaune avec l’indication « la chèvre » (pour le circuit de la chèvre). A l’origine un circuit de 12km et environ 600m+.

IMG_1462

Dès le début je suis dans le vif du sujet avec devant moi une pente assez régulière avec un peu plus de 500m+ continue pour me retrouver sur le haut à environ 900m d’altitude après 40’.

IMG_1441

Arrivée vers 700m la neige est bien présente et je me suis retrouvé obliger de faire demi-tour en haut car avec la poudreuse au niveau des genoux ce n’est pas terrible pour courir.

IMG_1442

IMG_1446

Donc me voilà lancé pour une descente de près de 500m- en continue. Ça faisait bien longtemps que cela ne m’était pas arrivé. En cours de route je fais un petit arrêt au niveau du belvédère indiqué à la Roche Bidet, Le creux du Nan. Malgré le ciel un peu voilé la vue est superbe sur la vallée.

IMG_1445

IMG_1444

Je prends ensuite la direction du sentier « Tour de Lhuis ». Je descends jusqu’à Ansorlin avant de remonté par un sentier non balisé. Avec la neige il est difficile de faire un tour complet. J’enchaine donc les montées et les descentes par différentes voies.

IMG_1461

IMG_1459

IMG_1460

IMG_1457

IMG_1458

Ensuite ce sera par le sentier menant à Lhuis/Milieu que je reprends ma route en passant proche d’un petit pierrier, afin de finir par un petit enchainement de montées et descentes pour arriver à la voiture.

IMG_1464

IMG_1465

Le bilan est très positif. Une sortie de 2h50 pour 1200m+. Des montées et descentes avec des dénivelés plus longs que ce que j’avais l’habitude de trouver en région parisienne histoire de commencer à façonner les cuisses… Il me reste juste à approfondir la connaissance des lieux afin de me trouver des circuits plus éducatifs et éviter les allers et retours par les mêmes sentiers. Egalement attendre la fonte des neiges…

Ensuite c’est au tour des routes du coin à être exploitées en vélo le jeudi. Le froid n’est pas trop marqué et le soleil est agréable malgré un léger voile.

Je pars de Morestel et prends la direction de Sermérieu puis Olouise, Vignieu et St Sorlin de Morestel. Des champs, de petites routes sans feux rouges, pas beaucoup de circulation et une vue bien plaisante sur les montagnes environnantes.

IMG_1466

IMG_1467

IMG_1469

IMG_1470

Je prends ensuite la direction de Vézeronce Curtin avant de filer jusqu’à Les Avenières par une route un peu moins plaisante.

De là je suis Les Nappes, Cessenoud et Le Bouchage. Au niveau de Le Bouchage je vais même reconnaitre une route empruntée il y a plus de 10 ans. J’y avais fait une course à l’époque où j’étais jeune cycliste, en junior 1ere année. Je m’en rappels bien car je m’étais retrouvé en échappée avec une certaine Jeannie Longo.

IMG_1472

Après je rejoins St Victor de Morestel, Daleygnieu et Concharbin avant de rentrer sur Morestel.

IMG_1475

Une sortie de 2h pour presque 60km. Et aucuns feux tricolores rencontrés… Quel changement par rapport à la région parisienne. Alors en plus quand vous rajoutez des cyclistes qui vous salut…

Dimanche je serai sur la ligne de départ du trail des Cabornis pour 40km et 2200m+. La forme n’est pas là mais il me permettra de faire une bonne sortie longue.

Publicités

4 réactions sur “Retour aux sources!

  1. Excellent ! Tu vas des progrès impressionnants avec un terrain de jeu pareil !

    Si ce n’est pas déjà fait, je te conseille de pousser un peu plus loin, à Innimond. Les crêtes sont splendides.
    Un peu plus au sud, tu as le lac d’Ambléon qui est superbe. Y’a la Vallée de l’Albarine qui est très chouette aussi.

    C’est clair que toutes ces variétés de forêt et de dénivelé doivent te changer la vie.

    • Effectivement tout celà me change la vie. Mais pour le moment je n’avais pas trop le temps et la neige est bien présente au dessus de 800m. Mais j’envisage bien d’y faire un tour bientôt. Et la Chartreuse n’est pas loin non plus…

  2. Le bouchage en effet je me rappelle très bien du coin, après la région parisienne ça doit te faire drôle de te retrouver en vélo dans des coins pareils pas de feu pas trop de bagnoles vous avez bien fait!
    On te dit merde pour dimanche même si c’est pour histoire de faire une sortie il faut déjà se les faire les 40 bornes Bisses à vous

    • Ici il y a de quoi faire en vélo. D’un côté la plaine du Bouchage, de l’autre les petits vallons au nord de Morestel, le Bugey pour trouver quelques pourcentage intéressants sans oublier la proximité avec Aix les Bains, Chambéry avec pas mal de cols reconnus. Notamment le col du Cucheron, du Granier, du Grapillon que j’avais fais lors de « La classique des Alpes » en junior en ouverture de la course pro.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s