Le Grand Raid 73 (23km/1450m+): La roue tourne!

1393774_687011764643728_1262168122_n

Nous sommes samedi 24 mai. Me voilà devant mon avant dernier trail avant ma coupure estivale pour attendre la venue de l’accouchement et l’arrivée du 2eme.

Au programme aujourd’hui le Grand Raid 73 dans sa version 23km/1450m+, ou Trail du Petit Savoyard. Le départ est à 9h et il me faut une petite heure pour regagner Cruet qui se situe non loin de Chambéry. Une heure pendant laquelle la musique va me permettre de donner un peu de motivation (merci Manu Chao en live). Il faut dire qu’au réveil la motivation n’était pas au top. Après avoir fait le jardin la veille me voilà avec un petit mal de dos. Avec un peu de pommade magique et une fois chaud j’espère que tout rentrera dans l’ordre.

J’arrive donc à Cruet sur les coups de 8h et je vais rapidement récupérer mon dossard et ma puce. La météo laisse place à un décor splendide pour la journée.

10295731_317782958370012_6489569616042270772_n

10308245_317782928370015_1866034135912419381_n

Un petit échauffement d’environ une quinzaine de minutes et je regagne le sas de départ pour l’enregistrement. 10’ avant le départ je tombe sur Will de Trail2Will qui a dû abandonner en dépit d’une douleur au mollet. Mais malgré tout il ira sur le parcours avec sa petite famille pour nous encourager et profiter du beau temps.

8h50 : nous avons le droit à l’habituel briefing d’avant course.

???????????????????????????????

9h00 : Un coup de feu retentit et nous donne le départ. Je me retrouve enfermé et je vois donc pas mal de coureurs me passer. 500m après le départ je suis au tour de la vingtième place. Qu’importe, il me faudra juste envoyer encore plus de bois !

Les 4 premiers kilomètres sont relativement roulants sur le sentier du Buis et j’arrive à revenir dans les 10 premiers. La tête de course doit être à tout juste une quinzaine de secondes devant moi. Les choses sérieuses n’ont pas encore commencées.

Au détour d’un virage à gauche en épingle on nous crie comme quoi nous ne sommes pas sur le bon tracé. Je me retourne et vois des coureurs en train de faire demi-tour et prendre le bon chemin. Tout cela à cause d’un débalisage sauvage. Décidemment la poisse me poursuit ou quoi ? Après mon indigestion la veille du Trail des Cabornis où je ferais 25eme, un bon rhume pour le Beaujolais Village Trail en terminant tout de même 5eme et ma visite non programmé dans le Diois après avoir pris une mauvaise direction lors du Trail de Bout de Drôme où je prendrais quand même la 4eme place malgré les 25′ de perdues.

Devant moi tout le monde rebrousse chemin. Une fois sur le bon parcours nous attaquons la grosse partie du parcours. Dans ma tête le déclic se produit. Je bloque le cardio à environ 95% de ma FCM, je suis en mode « j’envoi du bois ». Je remonte à la troisième place devant Lucas Humbert,  Martial Collomb des coureurs du Team Technica dont Aurélien Brun et Patrice Pajean. Rapidement je passerai en tête pour faire toute l’ascension seul devant.

Sur la fin de la montée un coureur revient sur moi pour imposer son allure que je trouve un poil trop rapide pour moi. Je préfère le laisser prendre quelques longueurs pour ne pas exploser par la suite. Nous sommes au sommet de la première difficulté, la Roche du Guet, après avoir avalé 1000m+ et après une cinquantaine de minute de course pour 8km. Je passe donc en 2eme position à environ une quinzaine de secondes du 1er. Je profite rapidement du paysage avant de me lancer dans la descente.

Dès le début cette descente me plait. Nous évoluons sur une dalle rocheuse avec beaucoup de trous. Les appuis sont donc importants. Ensuite ce sera une descente raide par endroit avec des appuis fuyants à cause de la pluie de la veille. De quoi se faire plaisir et revenir rapidement aux côtés de l’homme de tête. Pour finalement imposer ma propre allure. J’aperçois le lac de la Thuile où se fait le 1er ravito. En me retournant je vois qu’un petit écart s’est fait. Du coup je laisse aller sur une belle allure pendant une partie roulante.

???????????????????????????????

 

Après environ 1h et environ 12km je passe au ravito après avoir profité des encouragements de la Will’s Familly, des bénévoles et des spectateurs. Je profite d’1 ou 2km roulants pour relancer encore avant d’arriver au pied de la 2eme ascension. J’adopte la marche rapide dans certains passages comme lors de la 1ere ascension.

DSCN6619Je me dis que mon poursuivant va certainement revenir car il avait l’air à l’aise lors de la montée vers la Roche du Guet . Mais ce n’est pas pour autant que je baisse l’allure. A la fin de la montée personne ne m’est revenu dessus. Le poursuivant est environ à 15’’. Du coup lors de la bascule je décide de voir ce qu’il vaut et me faire une idée dans la descente en lâchant encore plus les chevaux. Une descente avec un peu de boue mais pas trop, des petits virages et cailloux qui nécessite une bonne pose de pied car ça descend très vite.

Après un petit virage à droite nous commençons la dernière grosse ascension en passant d’abord par le col de Marocaz. Dès le début un spectateur m’annonce une avance de 30’’. Dans ma tête je prends des points.

Je passe au col de Marocaz en 1h30 environ et Will et là à nouveau. Juste le temps de laisser mon numéro de dossard au bénévoles et je repars à l’assaut d’un bon coup de cul où il faut presque mettre les mains par terre pour monter. Après avoir fait presque 1300m+ je prends un petit virage sur la droite avec une descente raide et caillouteuse. Puis le passage d’une rivière histoire de se rafraîchir les pieds avant de s’élancer sur un single tantôt en dévers et tantôt en descente.

10325274_318391858309122_2114064326172059304_n

???????????????????????????????

Puis un bon virage à gauche pour prendre la direction de Montlambert. Une 1ere partie qui monte en lacet nous attends avant de rejoindre une partie plus roulante sur le plateau où les parapentes s’élancent. Je remets encore et encore du charbon dans la cheminée. L’objectif du jour était de prendre une grosse allure, de prendre des risques à partir du bas de la 1ere ascension et voir jusqu’où cela peut tenir. Et là je m’étonne à avoir encore de la ressource.

La 1ere partie de la descente n’est pas très technique jusqu’au dernier ravito. Ensuite, je prends sur la droite et de là la descente ce fait sur un single avec beaucoup d’herbe si bien que parfois je ne distingue pas trop où je mets les pieds. Certains passages sont très raides et caillouteux mais cela ne m’empêche pas de descendre vite voir très vite. Si bien que je doublerais même 2 VTTistes plutôt impréssionnés sur le moment.

J’entends la sono résonner mais nous ne prenons pas directement la direction de Cruet. Un petit crochet histoire de faire quelques petits coups de cul en fin de parcours. Sur cette fin de parcours je rate de peu la correctionnelle sur un croisement. J’avais l’habitude de voir du balisage plastique et là il fallait regarder ses pieds pour voir du fléchage peinture au sol. C’est après un petit moment que je me rends compte que j’arrive dans une propriété. Je fais un rapide demi-tour et je comprends mon erreur.

Derrière moi je n’aperçois personne et je n’ai aucune info concernant les écarts. Mais je préfère quand même assuré mes arrières. Je déroule donc en regardant correctement le balisage mais je profite également du moment et des paysages.

Je rentre dans Cruet, un virage à gauche puis un autre et cette fois je ne peux plus me tromper. C’est tout droit pendant environ 200m pour regagner l’arche. Je repense sur le coup à ces moments de galère, ma poisse légendaire… Comme quoi la roue tourne. Je tape dans la main du speaker, brandis les mains en l’air et passe sous l’arche de l’arrivée en 2h08’30’’ pour les 23km/1450m+.

10334352_318391958309112_5266133665882380697_n

10308740_318391981642443_2022183749758437303_n

Le temps de donner mon ressenti au micro de l’organisateur, de répondre à quelques questions des journalistes présent et voilà le 2eme qui arrive et le 3eme.

Au final j’arrive avec 4’ d’avance sur le 2eme et 6’ sur le 3eme. Viennent ensuite les traditionnelles photos avec la 1ere féminine Corail Brugnard du Team Tecnica et du podium récompensant les 5 premiers du scratch.

10373477_325103044305092_2202318545657506732_n

1554411_318392011642440_3340886956324248658_n

Que cela fait du bien d’avoir de bonnes jambes et de faire une course sans encombre. Enfin!

Encore une belle course, avec une superbe équipe à l’organisation. Des vues splendides avec une météo magnifique. Un grand merci à eux pour la bière au génépie, les diots et la polente et également le massage.

Une course à refaire, peut-être dans la version 73km/4500m+.

Résultats Grand Raid 73 2014:

-23km/1450m+

-73km/4800m+

Merci également à Will, Alex et Stéf pour les photos.

Publicités

15 réactions sur “Le Grand Raid 73 (23km/1450m+): La roue tourne!

  1. Tu as envoyé grave Alex !!
    Fichtre, ta descente au Lac de la Thuile était impressionnante, j’ai pas eu le temps de dégainer l’appareil 🙂
    Tu étais à l’aise et à l’évidence : tu étais DÉTERMINÉ ! C’était ton jour voilà tout, en espérant qu’il y en ait plein d’autres !
    C’était un régal de te suivre.
    A très bientôt, bonne coupure et profite bien de la vie 😉
    Will

  2. Bravo une belle victoire comme quoi, oui la roue tourne et maintenant qu’elle tourne dans le bon sens yapuka! Bonne récup et ne grille pas trop de cartouches en attendant la prochaine course Bizzz

    • Merci. En espérant qu’elle tourne dans le bon sens pendant quelques temps.
      Aujourd’hui par contre j’ai grillé quelques cartouches… Et puis je crois que ça va durer au moins jusqu’à vendredi non stop.
      On verra le résultat en temps et en heure.
      😉

  3. Pingback: C’est l’heure du bilan! | naturellement-trail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s